De Architectura Numerica

À propos d'architecture numérique



Il y a un peu plus de deux millénaires, Vitruve rédigeait le « premier livre » de l'architecture; un ouvrage dans lequel la question de l'architecture se mêlait à celle des arts, des sciences, et des techniques. Deux mille ans plus tard, le monde dans lequel nous évoluons a radicalement changé, et pourtant, la vision globale que portait Vitruve sur les systèmes constructifs peut nous guider aujourd'hui face à l'urgence climatique qui représente le nouvel horizon de toute pensée architecturale. C'est dans ce contexte qu'une nouvelle forme d'architecture doit pouvoir nous aider à retrouver un lien plus organique entre l'art, l'architecture et la technique : l'architecture numérique représente cette opportunité de repenser nos systèmes de conception et de construction afin de les adapter à la nouvelle réalité et à la nouvelle finitude de notre monde contemporain.








L'architecture du continuum

Émergence d'un espace de conception numérique



L'architecture numérique en tant qu'un domaine hybride et transdisciplinaire à la frontière des sciences systémiques et des techniques constructives représente donc l'opportunité de repenser notre conception de l'architecture afin de dépasser l'héritage moderne et post-moderne qui n'est plus en mesure de répondre au défi environnemental contemporain. L'actualité de cette évolution vers une conception informationnelle de l'acte architectural se résume aujourd'hui dans la réalité technique des réseaux et de la pensée rhizomatique qui ont tissé le monde d'une seconde peau. La possibilité d'une architecure numérique, en tant qu'un double « informationnel » de l'architecture « matérielle » prend place dans ce médium émergent et proliférant, dans l'espace d'un continuum numérique de conception-construction.








Conception continue

L'architecture en évolution



Il s'agit donc pour les architectes numériques de développer cette nouvelle infrastructure qui doit nous permettre de sortir de l'« architecture des objets » pour embrasser une nouvelle conception de l'architecture, celle d'une architecture « systémique » où les « objets » architecturaux existent en tant qu'ils sont les composants d'un organisme multidimensionnel et vivant, celui que nous formons avec le système Terre. Nous ne pouvons plus nous satisfaire d'une simple créativité « plastique » : nous devons augmenter notre conception de l'architecture et entrer dans l'ère de la conception continue où l'acte de la conception, le produit du travail et l'objet de la construction font « système » avec l'ensemble des écosystèmes vivants: monde humain, milieu animal, règne végétal.